Tableau indicatif des honoraires

//Tableau indicatif des honoraires
Tableau indicatif des honoraires 2019-02-24T10:49:45+00:00

Vous ne recourez pas à un Avocat par plaisir, mais par nécessité, volonté de sécuriser vos actes et besoin de tranquillité. Lorsque la TOLLINCHI’S LAW FIRM estimera vos chances de succès impossibles, elle vous déconseillera de saisir la Justice et donc de perdre de l’argent. C’est notre déontologie, notre responsabilité, notre ligne de conduite : vous satisfaire.

Dans certains dossiers, malheureusement, il n’est pas ou plus possible de faire grand-chose : nous nous engageons à vous le dire.

Par ailleurs, si vous disposez d’une assurance « protection juridique », vous restez libres de choisir votre Avocat et votre compagnie d’assurance peut prendre en partie en charge le paiement de nos honoraires, à la condition que votre assureur soit saisi avant d’engager toute procédure.

Dans une volonté de transparence, la TOLLINCHI’S LAW FIRM a établi un tableau indicatif des honoraires qu’elle pratique.

Il s’agit de tarifs hors taxes, qui ne comprend pas les frais irrépétibles de la partie adverse et les dépens.

L’Avocat n’est pas « trop cher ». Vous ne devez pas oublier que lorsque vous versez à votre Avocat 100 euros HT, seulement 15 à 30% sera réellement perçu net par lui en rétribution de sa prestation, une fois toutes les charges payées et les impôts acquittés.

Les tarifs qui suivent correspondant à une moyenne indicative appliquée par le cabinet et font l’objet d’une adaptation en fonction de la complexité et des particularités de chaque dossier, tenant compte du temps requis pour l’étude et l’analyse des pièces, de la complexité du dossier, le degré de technicité requise, de la situation de fortune du Client, ainsi que, le cas échéant, des avantages pécuniaires ou moraux procurés au Client.

La TOLLINCHI’S LAW FIRM peut aussi proposer à une société ou à un syndicat de copropriété de conclure une convention d’abonnement annuelle lui permettant, en contrepartie du versement mensualisé d’un honoraire fixe pendant douze mois, de disposer du conseil, de l’assistance et de la représentation au contentieux d’un Avocat dans les limites posées par la convention. La mensualité est généralement comprise entre 1 000 euros HT et 9 000 euros HT, pour un montant total annuel compris entre 12 000 euros HT et 108 000 euros HT.

Dans tous les dossiers contentieux, y compris lorsque le Client a conclu une convention d’abonnement annuelle, la TOLLINCHI’S LAW FIRM applique un honoraire de résultat de 10% hors taxes, soit du montant total des condamnations judiciaires qui seront prononcées à l’encontre de la partie adverse ou du montant total des sommes obtenues pour le compte du Client en vertu d’une transaction ou de tout autre accord amiable, – soit du montant total de la réduction des sommes réclamées au Client par la partie adverse résultant soit de la condamnation judiciaire, soit d’un désistement d’instance et d’action, soit d’une transaction ou de tout autre accord amiable. L’honoraire de résultat permet d’associer le cabinet à la réussite d’un dossier, une partie de la rémunération étant alors étroitement liée au succès et à la satisfaction du Client.

Les tarifs indicatifs qui suivent tiennent compte de la qualité de Docteur en Droit de Maître TOLLINCHI, ce titre constituant le plus haut grade de diplômes universitaires, gage d’expertise et de rigueur.

Pour mémoire, en cas de contestation d’honoraires, tout Client consommateur peut saisir le médiateur de la consommation de la profession d’Avocat ainsi que Monsieur le Bâtonnier de l’Ordre, conformément aux articles 174 et suivants du décret du 27 novembre 1991. Avant la saisine du médiateur, le Client consommateur doit s’assurer d’avoir tenté, au préalable, de résoudre son litige directement auprès de l’Avocat par une réclamation écrite selon les modalités prévues, le cas échéant, dans la convention d’honoraires, et d’être dans les délais de saisine (le Client consommateur doit introduire sa demande auprès du médiateur de la consommation dans un délai maximum d’un an à compter de la réclamation écrite faite à l’Avocat). Pour répondre à cette obligation légale, le CNB a désigné en janvier 2016, Maître Jérôme Hercé, ancien Bâtonnier de Rouen, comme médiateur pour la profession d’Avocat (22, rue de Londres – 75009 Paris – mediateur@mediateur-consommation-avocat.fr).

Téléchargez ici le tableau indicatif de nos prestations.